Créer sa propre lampe en béton

Après avoir vu quelques vidéos youtube sur comment réaliser une petite lampe béton en forme de cube, je décide de me lancer pour en faire autant . Par contre la plupart des méthodes que l’on retrouve sur internet, proposent quasiment toutes de réaliser des moules en bois. Je ne suis pas contre mais je trouve que les possibilités s’en trouvent beaucoup plus limitées. Par exemple, impossible de réaliser des bords arrondis avec ce type de méthode de moulage, ou toute autre formes géométriques plus complexes.

Possédant une petite imprimante 3D de bureau, je me suis dit qu’il serait plus facile de réaliser un moule en plastique et d’y couler le béton à l’intérieur .

Réaliser un  moule pour béton en impression 3D

1er test de moule pour béton en impression 3D avec du PLA : le PLA étant dans l’impression 3D le matériel le plus facilement imprimable ( et surtout le seul qui me restait ) . Une fois le béton coulé et sec après 2 jours , il a fallu évidemment le démouler et c’est là que les choses se compliquent . En effet impossible de démouler mon petit bloc de béton . J’ai donc dû  casser entièrement le moule en plastique pour pouvoir extraire le bloc de béton.

Le résultat est très sympa, j’ai utilisé en plus du ciment blanc pour mieux voir les défauts éventuelles . Les bords sont nets mais le problème est que l’on voit les petites striures des couches de plastiques sur le béton . En effet toutes les imprimantes 3D de bureau de ce type à dépôt de filament laissent des petites striures sur le plastique . Il existe des solutions pour minimiser ceci en limant par exemple, ou avec de la vapeur d’acétone mais c’est assez dangereux , ou encore avec un produit chimique de lissage à appliquer dessus au pinceau .

2ème test de moule pour béton en impression 3D : Mon problème principal pour réaliser un moule en impression 3d de ma future lampe béton est le démoulage . Après avoir pris quelques renseignements je me procure en grande surface de bricolage de l’huile de décoffrage. Cette huile est sensée faciliter les décoffrages ou les démoulages des réalisations en béton. Pour le problème secondaire à savoir les stries laissées par l’impression 3D , j’applique donc sur le moule en plastique de l’ XTC 3D . Et effectivement l’intérieur de mon moule en PLA devient tout lisse et brillant. L’XTC 3D laisse comme une pellicule transparente et brillante sur la surface où il est appliqué .

Le résultat n’est pas vraiment bon, le rendu était meilleur sur le premier test . L’XTC 3D ayant été appliqué au pinceau, la surface n’est pas très homogène sur le PLA notamment sur les parois verticales . Une fois démoulé, le bloc de béton n’a plus effectivement les petites stries, mais apparaît avec des surfaces moins droites.  Le produit n’ a pas séché d’une manière homogène et a dû couler un peu des parois verticales jusqu’en bas.

3ème test de moule pour béton en impression 3D : nouveau test après achat d’une bobine de  plastique en ABS. Ce plastique a des caractéristiques similaires au PLA, mais est plus résistant, avec normalement une meilleure finition. Et surtout il est beaucoup plus compliqué à imprimer . Les problèmes de décollement du plateau de verre sont courants, et c’est ce qui m’est arrivé malgré  un plateau à 90 degrés, un raft, et un filament à 240 degrés .

Et effectivement la finition est bien meilleure , elle parait plus lisse , avec beaucoup moins de stries apparentes. Il va juste falloir trouver quelques ajustements pour éviter ce décollement du support. Par contre une fois le béton coulé , il reste toujours le même problème de démoulage . Je pensais que l’ABS allait permettre un démoulage plus simple , mais pas vraiment.

4ème test de moule pour béton en impression 3D : Pour ne plus avoir ce problème de démoulage, je décide de créer un moule imprimé en 3D , mais en 2 parties . Une partie gauche et une partie droite, le tout maintenu et serré par des serres-joints . Une fois le béton coulé dans ce moule, le résultat est plus satisfaisant . Même si l’on voit tout de même la ligne où les 2 parties du moule se rejoignent, cela ne dérange pas trop . Il suffirait de poncer un peu pour ne plus s’en apercevoir .

 

Couler le béton pour votre nouveau luminaire

Voici les étapes pour réaliser maintenant  votre lampe en béton :

  •    ré-imprimer un  nouveau moule en ABS, avec maintenant le trou pour la douille E14 ou E27 de votre choix
  • penser à laisser un trou pour laisser sortir le câble d’alimentation qui sera également coulé dans le béton . Pour ma part j’ai choisi un très beau fil électrique textile de couleur rouge. Vous en trouverez de différentes matières, lisses ou torsadés, et bien sûr aussi avec un grand choix de coloris .
  • assembler les 2 parties du moule
  • faites passer le fil dans le trou du moule en ABS
  • raccorder électriquement le fil électrique à la douille
  • serrer les moules avec des serres-joints afin qu’il n’y ai plus aucun jour entre les 2 parties
  • couler le béton
  • démouler après au moins 24h voir 48h
  • rajoute un petit interrupteur et une fiche 230v au bout du câble textile .
  • Il ne vous reste plus qu’à choisir une belle ampoule vintage à incandescence , ou en led , pour un superbe effet .

lampe-beton-cube-bord-arrondi-4 lampe en béton avec bords arrondis et câble textile rouge lampe-beton-cube-bord-arrondi-2 lampe beton en cube avec bords arrondis